marie-f

A Lorient, Marie-F et Maurice accueillant Amalia, originaire de Malaisie

Nous sommes tous deux retraités de l’Éducation Nationale et vivons tout près du port de pêche de Lorient.
Nous avons, depuis une dizaine d’années l’habitude de recevoir des voyageurs, par l’intermédiaire de la route des Sel ou de Servas, et n’hésitons pas à demander à notre tour un hébergement par les membres de ces associations quand nous voyageons.
Nous avons connu Ephatta en feuilletant un journal, peut-être La Croix ? Nous nous sommes inscrits sur le site dans le but d’élargir notre réseau de relation, de rencontrer des personnes différentes de nous.
Et, sur ce point, nous avons été pleinement satisfaits : notre première voyageuse, accueillie par votre intermédiaire vit sous les tropiques, c’est une horticultrice de Bornéo.
Amalia revenait d’un pèlerinage à Fatima et a souhaité prolonger son séjour en Europe. Ayant choisi d’utiliser un langage commun fait d’anglais scolaire et de quelques mots français nous n’avions aucune difficulté de communication…
Grace à elle, nous avons redécouvert notre vie quotidienne, tout l’intéressait, une promenade au bord de mer, banale pour nous, est une expédition en terre inconnue pour elle, ses questions et ses remarques nous ont fait voir notre monde sous un jour différent. Elle a même trouvé qu’il faisait « merveilleusement frais » en Bretagne.
Nous avons profité d’un avantage insoupçonné d’Ephatta : accueillir un chrétien, c’est aussi pouvoir cuisiner pour quelqu’un qui n’a pas de tabou alimentaire, quel plaisir !
Elle est repartie trop vite en nous laissant l’envie de découvrir Penampang.