tessere

La « tessère » à quoi ça sert ?

Dans l’Antiquité romaine, la tessère était un objet servait de monnaie, de jeton ou de billet d’entrée pour les spectacles. Cela pouvait prendre la forme d’un dès, d’un galet ou d’une plaque de métal…

celtibere
Cette tessère en forme de poignée de mains est un document d’hospitalité, indiquant l’identité complète d’un individu de la région de Botorrita en Espagne. L’objet était double et constituait, une fois rassemblé, un pacte d’hospitalité entre un individu et/ou une cité. Source

L’hospitalité était très répandue à cette époque et il était d’usage, chez les Romains comme chez les Grecs, que deux particuliers s’unissent ensemble par des liens d’hospitalité. On échangeait alors un symbole appelé « tessère d’hospitalité » (tessera hospitalis en latin).

C’était un jeton, une plaque de métal, d’ivoire ou de bois portant soit des caractères convenus, soit le nom des personnages, soit encore la copie de l’acte passé entre les intéressés.

Parfois même, on rompait en deux l’objet, et chacun des deux hôtes en gardait une moitié à l’aide de laquelle il se faisait reconnaître !

HospitAm