notredamedulaus

Bientôt une nouvelle église pour le sanctuaire Notre-Dame du Laus !

Jean Guitton a dit de ce lieu qu’il est « un des trésors les plus cachés et les plus puissants de l’histoire de l’Europe ».
Notre-Dame du Laus, aussi appelé « Refuge des pêcheurs », est l’un des sanctuaires mariaux les plus visités de France, il accueille chaque année plus de 170 000 personnes.

Et le nombre de pèlerins et de visiteurs augmentant chaque année, un projet de réhabilitation du sanctuaire a vu le jour, afin de répondre aux besoins d’accueil, d’hébergement et de restauration.

Une nouvelle église viendra ainsi suppléer la basilique beaucoup trop petite les jours de grande affluence, et offrira un nouvel espace de recueillement et de partage.

La future église est ainsi présentée: « Par l’absence de façade, par l’ouverture latérale sur les arbres et le torrent, par la succession à l’infini des piliers en bois, par la charpente de petits bois telle une vaste frondaison, l’église n’est pas extrinsèque à son environnement naturel, elle est la nature même au sein même de la nature ».

Le projet en images de la nouvelle église du Laus imaginée par l’atelier d’architecte Philippe Madec :

Le message de Mgr Di Falco, Evêque de Gap et d’Embrun, qui porte ce projet depuis plusieurs années:

A propos du Laus:

Le sanctuaire Notre-Dame du Laus est un haut-lieu spirituel catholique situé dans les Alpes du sud. Il a pour origine des apparitions de la Vierge Marie à une bergère, Benoîte Rencurel, entre 1664 et 1718. Ouvert à tous, il accueille des personnes désireuses de prendre un temps de prière et de ressourcement. Des sessions, pèlerinages et grands rassemblements y sont organisés régulièrement. L’animation spirituelle est assurée par des prêtres du diocèse de Gap et d’Embrun, des sœurs bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre et une équipe de laïcs.

laus