hillofcrosses

La Colline des Croix en Lituanie, un lieu époustouflant, symbole d’espoir et de paix

Au nord de la Lituanie s’élève une colline pas comme les autres : la Colline des Croix.Siauliai_Berg_der_Kreuze_05

Ce lieu – étrange à première vue – est ancré dans l’histoire du pays ; il est plus particulièrement associé à la résistance pacifique des Lituaniens catholiques face aux menaces auxquelles ils ont dû faire face au cours des siècles.

Envahie en 1795 par la Russie, la Lituanie disparaît de la carte de l’Europe, mais les insurrections continue contre le pays du Tsar, violemment réprimées. La Colline des Croix devient pour les Lituaniens un lieu de prière pour la paix, pour leur pays et pour le souvenir des disparus.

Après la 1ère guerre mondiale, en 1918, la Lituanie retrouve son indépendance. Mais entre 1944 et 1990, le pays redevient vassal de la Russie, alors URSS. Les Lituaniens ont continué à se rendre à la Colline afin d’y déposer des offrandes et montrer leur attachement à leur identité, leur religion et leurs racines.

Malgré l’acharnement des Soviétiques à retirer les nouvelles croix et à raser le site au bulldozer (au moins par trois fois), de nouvelles croix ont continué à apparaître. En 1985, les autorités soviétiques ont renoncé à retirer les croix.

Depuis l’indépendance de leur pays en 1990, les Lituaniens ont continué à ajouter des milliers de croix, chapelets et autres objets de culte. On en dénombre 150 000, rappelant aux visiteurs la lutte d’un peuple pour la liberté de son pays.

En septembre 1993, le Pape Jean-Paul II s’est rendu à la Colline des Croix, la déclarant site d’espoir, de paix, d’amour et de sacrifice.

Devenues représentatives de l’art populaire du pays, des croix existent dans de nombreux villages et au bord des routes. La Lituanie est d’ailleurs parfois surnommée « le Pays des Croix ». Un site internet est consacré à ce lieu: www.hillofcrosses.com