livre-hospitalité

« L’hospitalité sur les chemins de Compostelle »: notre conseil de lecture avant, pendant ou après le Camino !

En janvier dernier, Louis Janin nous quittait. Un mois après, l’abbé Sébastien Ihidoy rejoignait à son tour le Père.

Tous deux avaient en commun d’être des figures emblématique du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Louis Janin avait fait son premier « Camino » en 1956, et pendant 60 ans il n’avait cessé de sillonner ces chemins. Après 25 pèlerinages, il avait arrêté de les compter ! Quand il n’était pas sur les routes, sa maison restait ouverte aux pèlerins et voyageurs de passage.

L’hospitalité, le père Sébastien Ihidoy l’a aussi pratiquée, à Navarrenx, dans les Pyrénées-Atlantiques. Pendant des années il y « a accueilli sans distinctions SDF, vagabonds, routards, randonneurs, pèlerins. Des milliers d’inconnus qui lui ont confié ce qu’ils avaient de plus intime » nous rapporte Marianne Rigaux dans L’hospitalité sur les chemins de Compostelle.

En juin 2015, Marianne Rigaux publiait un recueil de souvenirs de Louis Janin et du père Ihidoy. Le livre recèle d’anecdotes et d’histoires vécues par ces deux acteurs et témoins de l’hospitalité chrétienne.

Avec cet ouvrage, quel meilleur souvenir de ces deux hommes était-il possible de laisser !

Louis Janin et P. Sébastien Ihidoy, L’hospitalité sur les chemins de Compostelle, Le Passeur Éditeur, 256 p., 19 euros.