récit

Récit d’hospitalité

Quand Danièle héberge Thomas, deux générations se rencontrent

Qui pourrait croire qu’en 2015 une dame de 73 ans vivant seule à Paris ouvrirait sa porte à un inconnu pour l’héberger une nuit ? C’est la recette d’Ephatta.

A 29 ans, Thomas habite Bruxelles. Entrepreneur, il devait se rendre à Paris, en avril dernier, pour deux jours à l’occasion de rendez-vous professionnels. Thomas avait déjà fait l’expérience de l’hospitalité. Il y a quelques années, en pleine randonnée dans les fjords de Norvège, au hasard de ses rencontres, il avait fait la connaissance de jeunes norvégiens sur le site mythique du Preikestolen. Ils lui avait alors proposé de l’héberger. Impressionné par l’esprit d’ouverture et la confiance de ses hôtes (ils lui avaient offert le gîte et le couvert – et même les clés de leur maison ! – sans rien demander en retour), Thomas en gardera un souvenir mémorable.

Danièle, de son côté, pratique l’hospitalité depuis de nombreuses années. Retraitée, elle reste très impliquée dans de nombreuses associations caritatives, ce qui l’amène régulièrement à accueillir chez elle des personnes de passage. Professeur de lettres à la retraite, Danièle a beaucoup voyagé en Afrique et en Orient dans le cadre de missions d’aide internationale. C’est dans ce même esprit d’ouverture et de partage qu’elle a mis à disposition une chambre sur ephatta.com.

A travers ce site, Thomas a ainsi effectué une « demande de réservation » chez Danièle. Après quelques échanges écrits, Danièle et Thomas se sont téléphonés pour faire davantage connaissance et convenir des détails de son hébergement.

Ce jour d’avril, Thomas se rendit donc chez son hôte, quelques spécialités de son terroir à la main en guise de cadeau. Quant à Danièle, elle lui avait préparé son lit dans une chambre d’ami, en toute confiance et avec une simplicité bienveillante.

Chacun a ensuite vaqué à ses occupations. Plus tard dans la soirée, ils se sont retrouvés à l’appartement et, autour d’une tisane, ont refait le monde jusqu’à 2 heures du matin !

Le matin, un petit-déjeuner attendait Thomas. L’occasion pour eux de continuer la conversation de la veille, puis il fut temps pour Thomas de partir. Il gardera de Danièle l’image d’une personne douée d’une énergie incroyable et d’une ouverture exemplaire. Elle aurait pu être sa grand-mère, ils sont devenus amis. Nul doute que si elle est amenée à séjourner quelques temps à Bruxelles, Danièle saura à quelle porte frapper !