Au fait, ça veut dire quoi Ephatta ?

Vous êtes nombreux à nous poser – ou ne pas oser nous poser  – la question de la signification du mot  « Ephatta ». Pas de honte à avoir ! D’abord, tout le monde ne parle pas l’araméen couramment 😉 Ensuite, cette expression est tirée des Évangiles, et même si vous êtes un lecteur régulier des Saintes Écritures, cette expression n’y est employée qu’une seule fois.

En langue araméenne, Ephatta signifie « ouvre-toi »

Cette parole est employée par Jésus lors de la guérison d’un sourd-muet (Marc 7, 34) :

« Puis il leva les yeux au ciel, soupira et dit : Ephatta – c’est-à-dire ouvre-toi ».

rs8M_8vITtVmzB-SuzlXOlU2Cgo@687x458

Ce sourd-muet vivait dans une sorte de mutisme, enfermé sur lui-même, incapable de recevoir du dehors. Par cette parole Jésus l’ouvre au monde à travers lui. Lors du baptême cette parole est  reprise par le célébrant pour ouvrir le baptisé au monde, à la parole de Dieu et à l’Eglise.

Attention pas de confusion avec Ephrata !

Là pour le coup, Ephrata est un terme assez récurrent dans l’Ancien Testament. Mais rien à voir avec  Ephatta : Ephrata est un autre nom utilisé pour désigner la ville de Bethléem, celle qui verra naître le Christ.

Pourquoi par « Ephata » avec un seul T comme on le voit écrit le plus souvent ?

Honnêtement, vous pouvez l’écrire à peu près comme vous voulez ! C’est pourquoi on le voit écrit sous toutes les formes possibles et imaginables : effata, ephphata, ephata, efata… En fait, l’Araméen n’a pas de correspondance stricte avec le dictionnaire français.

Mais si vous voulez briller en société, sachez que l’orthographe du mot approuvée et validée par l’Église, c’est « Éphphatha » et qu’en grec, cela s’écrit εφφαθα, et אפתח en araméen !

Dans tous les cas, c’est bien cette ouverture que nous souhaitons transmettre à tous ceux qui, avec Ephatta, pourront voyager partout et rencontrer des chrétiens dans le monde entier !